Étape 4 : Ljubljana

Ljubljana : La vertueuse capitale Slovène

Cette capitale dont on ne connaissait pas du tout la prononciation du nom il y a quelque mois est sans doute celle qui nous aura donné le plus de mal mais aussi le plus marqué. En tout cas pour l’instant…

img_0188

Transport : moyen

  • Trajet : Milan – Ljubljana
  • Moyen de transport : Bus avec Flixbus
  • Durée : 7h
  • Prix : 25 euros / personne

Hébergement : wrong1 (Plus de détails en bas de page)

  • Moyen : Airbnb, chez Gasper et sa famille à la Penzion Rožica Idria.
  • Type : Chambre privée
  • Durée du séjour : 3 nuits
  • Prix total : 60 euros

Jour 9 : Le pouce en l’air

Depuis Idrija il faut 1h de transport en bus = 6 euros. Notre défi du matin était donc d’aller à Ljubljana en Stop  good

Rassuré par les conseils de notre hôte, on se pose en bord de route le pouce en l’air avec notre petite pancarte. Après 20 minutes et 2 spots tentés, nous tombons sur …👏😄

img_0221

Daniel, vit à Idrija et se rend à Ljubljana pour rejoindre sa femme et son fils. 1h de trajet, de conversations au long de la vallée, encore un super moment inattendu. 📍

Le stop c’est aussi revenir aux origines du partage et du service. Grâce à un particulier nous avons donc pu nous rendre à notre destination sans échange d’argent, sans plateforme web, juste en occupant les sièges libres d’une voiture avec quelqu’un de sympas.

Un conseil, si tous les éléments sont réunis, essayé au moins 1 fois de faire du stop, surtout à l’étranger c’est une belle expérience good

Jour 9 : La ville élue « European Green Capital 2016« 

Ljubljana a été élu par la commission européenne comme étant la capitale verte européenne de 2016 grâce à ses nombreuses actions écologiques pour un tourisme éco-responsable good

On a adoré pouvoir se balader dans un centre ville piétonnier, propre avec 6 poubelles de tri sélectifs dans chaque avenue, des vélos en libre partage et des petites voitures électriques.

Côté déjeuner, un marché local ainsi que des cuisines ouvertes étaient installé en plein milieu de la ville. Vous ne pouvez pas le rater, on entend le bruit des cuisines de loin.

Ljubljana, petite mais efficace, est une vraie bonne surprise, et en prime la ville est magnifique. Parfaite pour un week-end romantique et responsable 🙂

 

Jour 10 : Idrija, exploration de notre village

img_0415

Le village d’Idrija est situé au fond d’une vallée le long d’une petite rivière l’Idrijca. Ce parc naturel est d’ailleurs classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, tout comme les anciennes mines de Mercure qu’il recèle.

Merci quand même à Airbnb sans qui nous n’aurions jamais pu penser à partir dans un endroit aussi reculer que celui-ci. Notre hôte nous a prêté des vélos car le collaboratif c’est aussi le prêt d’objets entre particuliers.
Une super balade le long de la rivière suivie d’une montée jusqu’en haut d’un super point de vue de la ville. C’est sur ça que nous terminons la journée en Slovénie.

Airbnb, le Géant américain

Petit retour sur un point important de notre aventure, l’hébergement collaboratif.

La Slovénie n’étant pas encore très connu des touristes. Il a été très difficile pour nous de trouver un logement.
Après une vingtaine de refus sur nos services de prédilection, Couchsurfing, Bedycasa, Trampolinn et Nightswapping ( que nous testerons par la suite)
Il était évident de se tourner vers la seule collaborative mondialement connue et omniprésente : Airbnb
airbnb.png
Retournons un peu en arrière au moment du booking. Nous cherchions dans nos prix un lieu où l’on pourrait échanger avec des locaux tout au long de notre séjour. Les appartements entiers et les chambres « hôtels » étaient vite rayés de nos listes.
Nous nous sommes ainsi tourné vers cette petite pension à 1h de la Capitale.
Arrivé en pleine nuit dans la Penzion Rosica à Idrija, nous sommes accueillit par une gentille famille composé du père Igor, de la mère Rose et du fils Gasper.
img_0247
Nous avions demandé une chambre privée lors de la réservation, au lieu de ça, ils nous présenté tout un appartement entier au rez de chaussée pour le même prix. La petite famille quand à elle séjournait à l’étage.
Étant en Septembre nous étions les seuls dans la petite pension.
Igor et Rose nous propose de partager avec eux un repas local pour 6 euros par personne.
Super ! Pourquoi pas ?
Un premier jour qui nous fait nous dire que nous avons fait le bon choix et que notre argent allait à cette petite famille au fin fond de la Slovénie.

warning-logo Mais attention …

Au moment des comptes nous réalisons que dans cette pension, tout est fait pour nous pousser à la consommation.

Les petits-déjeuner, les dîners, on nous propose même des bières en pensant qu’elles étaient offerte, mais non…wrong1
Certes, un petit-déjeuner à 3 euros et un diner à 6 euros en Slovénie peut vous paraitre très bon marché mais multiplié par 2 personnes et 3 jours, il est préférable et moins onéreux d’aller faire des courses au final.
 Surtout qu’au final Rose, nous a confirmé que rien n’était local, tout provenait du supermarché et était sur-emballé
Donc une grosse déception dans notre objectif de manger sain et local  wrong1
  • Total des extras = 50 euros
  • Des courses = 30 euros (en moyenne  + on aurait su la provenance de nos produits)
Nous avons pu partager énormément de choses, rien à redire sur l’hospitalité, le partage, l’entraide mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une pension sur Airbnb, souvent réputé pour son business plus que pour son partage. Nous ne renions pas cette plateforme qui nous a beaucoup aidé par le passé mais aujourd’hui nous ne pouvons pas nous empêcher de nous demander :
Où commence le business et où s’arrête l’entraide ?
Est-ce qu’on m’aide et me parle pour moi ou pour mon argent ?
Difficile à dire aujourd’hui pour cette plateforme.
C’est pour ces raisons que tout au long de cette aventure, nous essayerons de vous montrer d’autres alternatives au géant Américain.

Prochaine étape : Direction le Danube avec une invitée surprise !

14359134_535185433340895_4180240643614133970_n