Étape 5 : Budapest

Budapest : Cool mais dernière de la classe.

La capitale Hongroise, n’est pas du tout réputée pour son aspect écologique. Bien Loin de ses camarades Européens. L’élève Budapest, est surtout de ceux qui préfère faire la fête au lieu de faire ses devoirs, ce qui ne nous a pas tant déplu pour autant.

14359134_535185433340895_4180240643614133970_n

Jour 12

L’interminable transport wrong1

  • Trajet (le plus compliqué de tout le voyage) : Idrija – Ljubljana – Budapest
  • Transport : 3 Bus (1 bus Avrigo – 2 Flixbus)
  • Durée : 12 heures – Prix : 56 euros / personnes

Ce coin de l’Europe de l’Est est réputé pour ne pas être très accessible en transport en commun, même en train. Vous en avez toujours pour au moins 8h de trajet minimum. Alors qu’en voiture un trajet Ljubljana – Budapest = 5 heures de routes.

Astuces : Pour éviter ce long trajet, fatiguant et couteux, il y a d’autres solutions, il faut juste s’y prendre quelques jours à l’avance. Pour le covoiturage essayez : http://www.prevoz.org

Il s’agit d’un site internet de covoiturage Slovène pas encore racheté par Blablacar 🙂

Logement entier : Le luxe à petit prix good

  • Hébergement : Logement entier, Bedycasa. Chez Patrik.
  • Durée : 3 nuits
  • Prix total: 160 euros

Pour cette étape, le choix d’un logement entier n’a pas été anodin. Deux choses nous ont motivés :

  1. Discuter et partager est vraiment l’un de nos moteurs mais afin de ne pas se laisser agacer par la répétition du voyage un peu de tranquillité et d’intimité c’est parfois essentiel pour pouvoir continuer.
  2. Spécialement pour cette étape, nous accueillons une amie, Elia, participante à notre cagnotte Ulule mais aussi journaliste à l’AFP et grande baroudeuse. Elle nous apporte lors de cette étape, son savoir, ses conseils et son amitié.

Arrivés à 21h, Patrik nous attendait dans un somptueux appartement digne d’un palace. Immense hauteur sous plafond, des lits comme à l’hôtel. Sans doute le plus bel appartement depuis le début de l’aventure.

warning-logo Ne nous leurrons pas sur le sujet, nous savions très bien depuis le début que ce logement était sûrement un « business ». Il s’agit d’ailleurs du métier de Patrik, restauration et location d’appartements, ce qui ne lui enlève rien de sa gentillesse.

En ça Bedycasa ne diffère pas tellement de Airbnb mais quant à choisir entre l’américain ou le petit français. Nos cœurs se tournent évidemment vers nos origines.

Jour 13 : Visite et détente

Sous un soleil éclatant à 3, nous nous élançons dans la ville séparé en 2 par le Danube. D’un côté Buda, la vieille ville et de l’autre Pest, plus neuve et commerçante.

Buda est la partie de la capitale hongroise située sur la rive occidentale du Danube. Budapest a été formée en 1873 de la réunion des villes de Buda, Pest et Óbuda.

Le Bastion des Pêcheurs

img_3050_fotor

L’Église Notre-Dame-de-l’Assomption de Budavár

img_0555

 

Pest est le centre politique, économique et culturel de la capitale.

Le Parlement Hongrois

img_0536

Les Halles Centrales de Budapest

img_0735

Les Thermes Széchenyi

DCIM100GOPRO

Les Ruins Bars ( Szimpla Kert / L’Instant)

img_0697

Jour 14 : La capitale pas très écolo

Impact écologique : Bof

  • Vélos en partage good

img_0721

  • Quelques Bus électrique good

img_0520

  • Tri peu sélectif : Carton / Plastique – Déchets ordinaires moyen
  • Pas de tri du verre et pas de Compost  wrong1

C’est tout ce que l’on a vu, ici le verre n’est pas recyclé et les poubelles sont souvent renversées.

Budapest a encore quelques efforts point de vu écologique mais la ville reste tout de même agréable à vivre, elle nous a apporté l’un des meilleure moment passé entre amis.

groupe_fotor

Budapest est plus connu pour sa vie nocturne, ses bières pas chère que pour son tri pas du tout sélectif. Ici, on se couche tard et on ne fait pas ses devoirs.

Tout le contraire de notre prochain destination …

img_0764